01 novembre 2006

Il paraîtrait qu’aujourd’hui c’est Halloween…

citrouilleLe souci c’est qu’étant Française, franchement, Halloween, j’y connais pas grand chose.  Je suis bien passée par la période franco-halloweenesque où notre interprétation de cette fête a été de se déguiser en pseudo-sorcières (avec moultes chauves-souris et araignées, souvenirs souvenirs) pour chaque soirée ayant lieu au mois d’octobre-novembre, mais mon expérience s’arrête-là.

Ici d’après ce que j’ai compris, il y a deux Halloween : celui des petits et des adultes ayant des enfants, et celui de ceux entre les deux qui trouvent que l’occasion de faire la fête tout en se déguisant est à ne pas rater.  Quand j’étais à l’université, j’ai plus fréquenté la seconde catégorie que la première, et j’ai d’ailleurs découvert avec stupéfaction que 1) les déguisements pouvaient être n’importe quoi, et n’étaient pas du tout nécessairement lié au thème « gore », genre tu peux aussi bien être une princesse qu’un schtroumph ou un vampire, et que 2) les filles ont découvert que c’était une super occas’ pour se déguiser en actrices de pornos sans souci d’être mal vues, vu que pour Halloween tout est permis - ou presque.  Je ne compte plus le nombre de déguisements de lapin rose Playboy, d’infirmière semi-dénudée ou de maîtresse d’école sexy que j’ai vu portés dans la rue, la machoire m’en tombe encore.

Si j’ai bien tout suivi, cette année je suis plutôt dans l’autre catégorie (non non je n’ai pas d’enfants, soyons raisonnables), mais étant dans mon nulle part préféré, les fêtes un peu sympas n’abondent pas, et je suis donc coincée chez moi pour la soirée.  Et là y’a deux solutions : soit j’éteins toutes les lumières et fais comme si la maison était vide, pour éviter que les enfants sonnent à la porte (je peux aussi me cacher sous le lit, histoire de rester dans l’ambiance), soit je me prépare à ouvrir la porte toutes les 2 minutes pour donner des bonbons à des petits monstres.  Honnêtement, je sais pas trop à quelle sauce je vais être mangée… Affronter les araignées qui se cachent sûrement sous mon lit me paraît moins effrayant que l’autre option, bizarrement.

Posté par ishkueu à 03:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Il paraîtrait qu’aujourd’hui c’est Halloween…

    ouf, pas d'halloween ici cette année!
    allez hop, sous le lit! viiite..!

    catégorie 2 pour moi,tu t'en seras doutée au pseudo, c'est dire si j'comprends bien ton "..., soyons raisonnables"!
    oui sois raisonnable hein!

    Posté par l'amère? :D, 01 novembre 2006 à 04:50 | | Répondre
  • Ciel que je te comprends ! quand à l'occasion rêvée pour les filles de se donner un autre genre j'ai constaté ça aussi. C'est peut-être pour réveiller les morts qui sait ;o)

    Posté par Jade, 01 novembre 2006 à 10:56 | | Répondre
  • l'amere > joli jeu de mot, avec le pseudo En fait j'aime bien les enfants et aimerai un avoir, un jour, mais un jour, dans longtemps, longtemps... En fin de compte j'ai delaisse les araignees et ai du coup rencontre un charmant bambin de 2 ans habille en citrouille, tout perdu, tout craquant.

    Jade > J'ai eu de la chance, qu'une vingtaine d'enfants, certains en ont eu 143 !!! Ou a faire peur aux fantomes, a defaut de reveiller les morts

    Posté par ishkueu, 02 novembre 2006 à 05:53 | | Répondre
Nouveau commentaire