24 janvier 2008

Mystère de genre

J’aimerais bien être un homme, un jour. Juste pour quelques heures, une journée peut-être. Simplement pour comprendre tout un tas de mystères qui deviendraient peut-être des évidences, une fois dans la peau d’un homme. Peut-être comprendrais-je par exemple la raison (physiologique ou psychologique ?!) qui pousse les hommes à écarter les jambes le plus largement possible lorsqu’ils prennent l’avion, et sont donc (en théorie) dans un espace fort limité. De même qu’ils se carrent le plus possible dans leur fauteuil avec les épaules et les bras le plus développés possible, histoire d’utiliser absolument tous les cm2 à leur disposition, ainsi que tous ceux qu’ils peuvent grignoter à leur voisin. Ou plutôt leur voisine, vu qu’il y aurait combat de territoire avec un spécimen mâle. Parce qu’en tant que femme, passer neuf heures d’avion avec tout plein de cm2 collés serrés avec ceux de mon voisin (qui m’est bien évidemment parfaitement inconnu) m’est tout à fait désagréable. Quand je décide de partager mes cm2 voyez-vous, ce n’est en général pas avec un inconnu et encore moins sur un siège d’avion. Non mais oh, j’ai mes valeurs. D’autant que cette incompréhension totale quant aux motivations du mâle qui me côtoie me rendrait presque violente, j’aurais presque tendance à faire semblant de dormir et me retourner d’un grand coup de coude et d’épaule dans son bras. Non que cet acte gratuit ait une quelconque efficacité, mais les deux secondes de satisfaction qu’il procure le justifie amplement.

Ceci n’étant qu’un exemple des raisons pour lesquelles j’adorerais explorer la psyché (et le corporel !) masculin, pour une toute petite journée. C’est bien trop rigolo d’être une femme pour que je veuille un changement de statut plus prolongé !

Posté par ishkueu à 02:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Mystère de genre

    et dans le métro, et dans le train, et partout.
    Ewwwwwwwwwwwww !

    Ca me donne envie de faire des commentaires désagréables sur leur tendance à surestimé ce qui est sûrement inversement proportionnel avec le degré d'écartement...

    Tu es retourné de l'autre côté de l'Atlantique ?

    Posté par , 28 janvier 2008 à 18:16 | | Répondre
  • ge >
    J'ai fait un saut rapide de deux semaines (pour des histoires de papiers et pour vider mon appart'), me voila revenue a Paris.

    Posté par ishkueu, 29 janvier 2008 à 01:48 | | Répondre
  • Hum, sans vouloir paraître rabat-joie, tu sais que l'impolitesse et le sans-gêne ne sont pas des traits génétiquement inscrits dans le chromosome Y seulement ? ^^

    Posté par Silphi, 29 janvier 2008 à 10:21 | | Répondre
  • Silphi > Ah mais je suis entierement d'accord avec toi! C'etait juste un exemple typiquement masculin et qui donc m'echappe un peu, mais je suis sure qu'on pourrait trouver son equivalent feminin... Et puis la c'est un trait pas top, mais il y a tout plein de raisons sympas pour lesquelles ca serait rigolo de se reincarner en mec pour une journee.

    Posté par ishkueu, 29 janvier 2008 à 12:44 | | Répondre
Nouveau commentaire