10 avril 2009

Des mondes étranges… (III)

Le plus compliqué à gérer – et le plus frustrant – étant de gérer les process de chacun de ces mondes. Chaque monde a son logiciel ou plus généralement, plate-forme de centralisation d’information virtuelle. Ce qui n’est pas simple à apprendre et à maîtriser, mais enfin soit. Seulement ces plate-formes n’ont bien entendu aucun lien et sont de toute façon de philosophie tellement différentes qu’il est difficile d’imaginer une unité ou une transition automatique de l’information. Il faut donc transférer les infos ... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 18:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 avril 2009

Des mondes étranges… (II)

Creusons, donc. Ouvrons ces petites boîtes initiatrices d’un chaos organisé. Dans chaque petite boîte se situe un monde. Un monde régi selon ses propres règles, et sujet à toutes les problématiques typiques des mondes : l’évolution, entre autre (et quelle plaie ce peut être, je déconseille vivement toute évolution trop rapide car là débute l’enfer des mises à jour. 4.0 est tout juste implémentée que l’on découvre que 6.2 est maintenant en vigueur. Et de mise. Etait d’ailleurs recommandé et facultatif jusqu’à il y... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2009

Des mondes étranges… (I)

Mon boulot est multiple et varié et a tout plein de bons côtés auxquels on s’attache, mine de rien, seulement on ne peut ignorer tout à fait ses idiosyncrasies. Une des étrangetés les plus frappantes étant le délirium qui s’empare de plus en plus de tout plein de gens estimant qu’il faut cadrer, structurer, organiser, border et surtout, surtout rester à la pointe en optimisant, optimisant, optimisant. En oubliant complètement et absolument qu’unifier, c’est pas mal, aussi. Joie des boîtes matricielles, cette... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2009

Flan pistache… ou l’objet verdâtre tout à fait identifié

Dans les petites anecdotes amusantes, je passe à la boulangerie (étant encore pour le moins effrayée par le mot ‘plaque de cuisson’, ce n’est pas une phobie banale, j’entends bien) et tombe en arrêt devant un flan vert. Renseignement pris, il s’agirait d’un flan pistache. Six ans de Canada m’ayant formée à toutes sortes d’aliments de couleurs variés – et si possible fluos, et de consistances étranges je m’empresse d’en acheter une part. Et là grand moment. Je demande à la boulangère ce qu’elle en pense, et elle me répond... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2007

Halloween

Avec l’automne et octobre arrive bien évidemment Halloween. Cette fête dont on n’a jamais vraiment saisi toutes les nuances en France… Je crois en avoir déjà parlé l’année dernière mais je ne me suis toujours pas remise des déguisements. Pour moi Halloween c’est sorcières, monstres, squelettes, fantômes et compagnie. Tout ce qui fait peur, donc. Alors qu’en réalité ici, Halloween c’est ce que l’on veut. Superhéros, personnages de BD, de films, rouleau de PQ (non là c’est moi qui fait du mauvais esprit – mais ça... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2007

Mœurs radiophoniques

Un des sujets qui m’avait frappé du temps de Nulle-Part était l’omniprésence de la politique québecoise sur les ondes francophones en Alberta. J’étais assez étonnée de voir que la politique de la province dans laquelle la radio se situait était relativement dans l’ombre au profit d’une province pourtant bien loin géographiquement. Et je suis encore plus étonnée de voir que la situation est identique à Demi-Chez Moi. J’habite dans une des plus grandes villes canadiennes (et il n’y pas des masses de... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2007

Décibels capricieux

Dans mes recherches sociologiques approfondies, j’ai découvert un phénomène fort intéressant: pas mal de personnes de ma connaissance parlent plus fort quand elles parlent anglais que quand elles parlent français. Dont moi. Cette généralisation ne s’appliquant qu’aux français se voulant canadiens adoptifs, vu que mon étude du canadien en liberté en milieu tour-eiffelois laisse sérieusement à désirer. Travaillant dans un milieu à forte propension de cheveux blancs sourds comme des pots, parfois dans des... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 02:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2007

Mathématiques sans stylistique, ce coup-ci (II)

Pour en revenir aux pieds et aux pouces, le comble du comble est que l’on utilise des fractions, et non des virgules comme tout le monde. On dit donc 6 ¾ pouces et non 6,750. Pour ¾, ça va, seulement on utilise aussi les 8ème , 16ème , 32ème et même parfois 64ème. Qui peut me dire à quoi correspond 6 7/32 pouces, sérieusement ? Alors pour récapituler (et vous faire partager mon désaccord profond avec ce système à ne pas s’en sortir), 1 pied 6 pouces c’est aussi 1,5 pieds, ou 18 pouces. Voilà voilà voilà.... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 02:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 septembre 2007

Mathématiques sans stylistique, ce coup-ci (I)

Le Canada a adopté le système métrique il y a déjà quelques années (en 1986, pour être exact, merci internet !), par opposition au système impérial. Seulement depuis, au lieu d’avoir changé de système… ils utilisent les deux. Et pour moi, petite française bienheureuse ayant toujours vécu avec un système d’une logique et d’une simplicité imparables (et ayant le mérite d’être unique), c’est un chaos inimaginable. Et je reste politiquement correcte, n’habitant pas en Colombie Britannique pour rien. Histoire... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 02:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2007

...

Moi qui trouvais que Demi-Chez Moi brillait par son absence d’aventures palpitantes… En rentrant chez moi hier, je passe à côté d’une voiture avec la portière ouverte et que vois-je… un superbe spécimen masculin à demi nu ! Le jeune homme se changeait en plein milieu de la rue (côté voitures, je ne crois pas qu’il ait très bien réalisé les réactions possibles des conductrices qui passaient par là… Ou alors il avait fait un pari avec un ami et comptait le nombre de cabossages qu’il provoquait) et paradait tranquillement en... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]