30 septembre 2007

Sucreries coupables

Au lieu d’un distributeur à chips, barres chocolatées et bonbons en tout genre qui garde toutes ces bonnes choses en otage jusqu’à ce que se fasse l’échange avec des pièces sonnantes et trébuchantes, nous avons un système basé sur l’honneur, comme ils disent ici. Une jolie boîte en carton ouverte à tous trône donc dans la salle de la machine à café, avec tout plein de choses dedans. A côté se situe une jolie petite boîte en plastique, où les gentils gens mettent l’argent qui correspond à leur vice du moment. Le tout ... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 09:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 septembre 2007

L'oreille cassée

J’ai toujours l’impression (grave erreur) d’être plutôt tolérante en matière de musique, d’une manière générale. Toutefois, il y a quelques styles de musique que je ne peux pas écouter au point que quand un morceau passe je change immédiatement, ou éteins la chaîne aussi sec (si je peux), c’est presque un réflexe. Ce qui est d’ailleurs fort embêtant quand je suis chez des personnes qui ont choisi la musique eux-mêmes, avec soin, et que le CD en question figure en bonne place dans leur collection. La mémoire... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 00:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 septembre 2007

Poils fondamentaux

Trois collègues et voisins de boîte-à-cinq-côtés-et-demi étaient en grand conciliabule hier. Ils voient que je leur jette un coup d’œil et me demande donc de leur apporter mon soutien. Aucun problème, toujours prête à donner un coup de main et surtout me demandant bien quelle était la dernière revendication ambiante, je me joins à leur conversation. Un de mes collègues doit aller visiter un site industriel, pour une raison X ou Y, et pour ce faire, on lui demande de raser sa barbe. Question de sécurité. Le pourquoi du ... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 00:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 septembre 2007

Vol au vent

Aventure parmi les aventures aujourd’hui : j’ai mis une jupe. Il m’arrive de temps en temps (en moyenne une fois par an, environ) de mettre une jupe quand je sors, mais au bureau, la moyenne descend dans des abysses difficilement imaginables. La dernière fois que j’ai tenté de mettre une jupe au bureau j’ai tenu une demi-heure avant d’aller enfiler un pantalon (que j’avais bien pris soin de mettre dans mon sac, pas folle). D’un autre côté j’avais tenté la jupe sans collant vu qu’on était en plein été,... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 00:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 septembre 2007

Oh eh hein bon

Je suis sans voix. Enfin presque. Ebouriffée, tout au moins. Vendredi soir en sortant du boulot, que vois-je, un mot coincé sous l’essuie-glace de ma voiture. Je rigole, pensant à une plaisanterie de mes collègues et m’attendant à trouver une pseudo lettre d’amour anonyme avec plein de mots français glissés ici et là. Du coup j’attrappe la lettre, ne la regarde pas et pars comme si de rien n’était (très très important l’air posé et détaché, imaginez un seul instant que le(s) collègue(s) en... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 06:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 septembre 2007

Mathématiques sans stylistique, ce coup-ci (II)

Pour en revenir aux pieds et aux pouces, le comble du comble est que l’on utilise des fractions, et non des virgules comme tout le monde. On dit donc 6 ¾ pouces et non 6,750. Pour ¾, ça va, seulement on utilise aussi les 8ème , 16ème , 32ème et même parfois 64ème. Qui peut me dire à quoi correspond 6 7/32 pouces, sérieusement ? Alors pour récapituler (et vous faire partager mon désaccord profond avec ce système à ne pas s’en sortir), 1 pied 6 pouces c’est aussi 1,5 pieds, ou 18 pouces. Voilà voilà voilà.... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 02:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 septembre 2007

Mathématiques sans stylistique, ce coup-ci (I)

Le Canada a adopté le système métrique il y a déjà quelques années (en 1986, pour être exact, merci internet !), par opposition au système impérial. Seulement depuis, au lieu d’avoir changé de système… ils utilisent les deux. Et pour moi, petite française bienheureuse ayant toujours vécu avec un système d’une logique et d’une simplicité imparables (et ayant le mérite d’être unique), c’est un chaos inimaginable. Et je reste politiquement correcte, n’habitant pas en Colombie Britannique pour rien. Histoire... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 02:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2007

Mathématiques et stylistique

Il va falloir apprendre à l’inventeur de la langue anglaise à compter. C’est décidé. De là à faire une généralité qui impliquerait que les français savent compter et non les anglais, il n’y a qu’un pas que je ne me risquerai pas à franchir (ils m’ont suffisamment démontré le contraire, j’y reviendrais) même si c’est fort tentant. Ce n’est pourtant pas si compliqué : On dit un pantalon, parce que même si on a deux jambes, on ne met qu’un vêtement censé mettre en valeur son auguste postérieur,... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2007

...

Moi qui trouvais que Demi-Chez Moi brillait par son absence d’aventures palpitantes… En rentrant chez moi hier, je passe à côté d’une voiture avec la portière ouverte et que vois-je… un superbe spécimen masculin à demi nu ! Le jeune homme se changeait en plein milieu de la rue (côté voitures, je ne crois pas qu’il ait très bien réalisé les réactions possibles des conductrices qui passaient par là… Ou alors il avait fait un pari avec un ami et comptait le nombre de cabossages qu’il provoquait) et paradait tranquillement en... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2007

Soirée (presque) sportive

Voilà quelque temps que je cherche à me (re)mettre au sport, vu que toutes mes bonnes résolutions (qui étaient même passées au stade d’habitudes !) nulle-partiennes se sont évaporées devant les lumières de la ville. Et voilà que l’autre jour une amie me convainc, je ne sais toujours pas comment, à m’inscrire dans son cours de capoeira. Le tout un jour où elle ne pouvait plus marcher tant elle était moulue de courbatures. Je crois que l’euphorie liée à la découverte d’une crêperie bretonne en plein Demi-Chez... [Lire la suite]
Posté par ishkueu à 07:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]