02 mai 2008

Supplice de la goutte d’eau ou la théorie du moins pire

Choix insurmontable s’il en est : option numéro 1, regarder une émission de télé par bouts de 30 secondes et demi tant la connexion est mauvaise et devoir reconnecter le réseau wifi qui saute toutes les deux minutes et demi, le tout bien confortablement installée dans un fauteuil les pieds sur la table basse. Option numéro 2, se déplacer péniblement vers le bureau pour se poser sur une chaise très moyennement confortable parce que très droite mais où la connexion est potentiellement potable. Ou alors, option numéro 3, tout laisser tomber et aller méditer sur les difficultés de la vie moderne du fond de son lit. Mmmm, le débat n’est pas clos (je découvre l’orthographe de ‘clos’, soit dit en passant, je ne l’aurais certainement pas epelé comme ça !).

Posté par ishkueu à 21:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Supplice de la goutte d’eau ou la théorie du moins pire

    Ca fait plaisir de croiser des gens qui ont des vrais problèmes parfois

    SInon, la télé c'est nul hein : prends un livre à la place ^^

    Posté par Silphi, 03 mai 2008 à 18:23 | | Répondre
Nouveau commentaire